Théâtre : mon frère, ma princesse

THÉÂTRE LE QUAI – ANGERS
JEUNE PUBLIC

MON FRÈRE, MA PRINCESSE

LES VEILLEURS

MAR 29 ET MER 30 NOV | T400

DE CATHERINE ZAMBON
MISE EN SCÈNE ÉMILIE LE ROUX
LES VEILLEURS [COMPAGNIE THÉÂTRALE]

Le texte de Catherine Zambon, qui a reçu en 2013 le prix de littérature dramatique des collégiens, aborde avec pudeur et délicatesse les questions essentielles de l’identité et de la différence. Les veilleurs [compagnie théâtrale] s’en empare avec brio et signe une oeuvre théâtrale forte, tant par son esthétique que par son propos. Une pièce qui interroge sur la façon dont les normes sociales, familiales et culturelles conditionnent notre capacité à accepter l’autre tel qu’il est.

La différence peut être un facteur de discrimination important, dans le monde des adultes comme dans celui des enfants. Le monde, Alyan, petit garçon de cinq ans, rêve de le traverser en robe de princesse plutôt que ballon de foot au pied, et ne comprend pas qu’il puisse en être autrement. En dehors de sa grande soeur Nina, bienveillante et protectrice, le cocon familial peine à s’organiser autour de la différence du plus jeune. À l’extérieur règnent les moqueries, les insultes et les brimades. Quand Alyan, en réaction, se replie sur lui-même et s’échappe dans un imaginaire de conte de fées, seule Nina, consciente du danger, trouve le courage de réagir et de défendre son petit frère. Mais à quel prix ?

La pièce de théâtre qui énerve la Manif pour tous…..

 

Auteur de l’article : Quazar