manifestation contre l’homophobie et pour la PMA : plus de 150 participants

A l’appel de Quazar, la manifestation pour l’ouverture de la PMA et contre l’homophobie et la transphobie a rassemblé entre 150 et 200 personnes place Lorraine le samedi 23 juin à Angers. La prise de parole était partagée entre Tonic’s et Quazar. Voici les textes :

TONIC’S :

« Il y a un mois nous marchions dans les rues d’Angers, pour la Pride, marche festive et colorée oui, mais où nous dénoncions l’homophobie « ordinaire », celle qui s’immisce dans notre vie de tous les jours, ici, chez nous. Nous sommes tristes et surtout en colère de devoir à nouveau nous faire entendre aujourd’hui, pour dénoncer cette même homophobie qui a frappé ces derniers jours : manifestation contre la PMA à Angers, distribution de tracts hostiles aux droits LGBT, dans nos rues. Des tags violents et haineux sur les murs du local de l’association Quazar, avenue de Chanzy, à deux reprises. Messages injurieux également, laissés sur le téléphone de l’association Tonic’s… On injure, on menace, à mots et paroles ouvertes, souvent lâches aussi. Tout cela se passe à Angers ! Non loin de chez nous encore, c’est à Nantes, que les marches qui avaient été peintes au couleurs arc-en-ciel, pour la Pride, ont été recouvertes de manière intempestive… C’est aussi, au Mans, vendredi dernier, qu’un jeune homme de 25 ans s’est fait cassé les dents après avoir reçu de violentes insultes homophobes… Mais quand cela va-t-il s’arrêter ?!

Nous dénonçons avec force et plus que jamais, tous ces actes homophobes qui montent en puissance et qui menacent la sécurité des personnes LGBT, qui entravent l’avancée des droits LGBT et qui déversent de la haine sur les associations LGBT.

Nous demandons, avec la plus grande détermination, que nos responsables politiques mettent tout en œuvre pour développer les politiques de prévention et d’éducation, sur les questions des droits LGBT. Nous demandons qu’au niveau de l’entreprise, de l’école, de l’université, du sport, du monde associatif… tout soit mis en œuvre pour éliminer toute discrimination pour des questions d’orientation sexuelle ou d’identité de genre.

L’homophobie, c’est aussi l’affaire tous. C’est à nous tous, au sein de nos cellules familiales, à notre travail, dans notre vie sociale, de ne rien laisser passer et de défendre en toutes circonstances nos enfants, nos collègues, nos amis gays, lesbiennes, bi ou trans qui sont victimes de discrimination. Parce que défendre les droits des LGBT, c’est défendre les droits Humains ! Alors STOP à l’homophobie ! »

 

QUAZAR :

« Il ne vous a pas échappé qu’un débat occupe aujourd’hui le terrain : celui de la PMA, la procréation médicalement assisté. Quazar, comme la plupart des associations LGBT et quelques autres, revendique l’accès à la PMA pour toutes les femmes, seules ou en couples, mariées ou non, hétérosexuelles et homosexuelles. Nous nous sommes battus et nous nous battrons pour obtenir ce droit, et nous l’obtiendrons.

Il ne vous a pas échappé non plus que depuis déjà un certain temps des groupes nommés Manif pour tous, Alliance Vita, AFC, etc… s’agitent pour répandre partout leurs mensonges sur la PMA et sur le grand danger qu’il y aurait à ce que des enfants soient élevés par des couples homosexuels. Ils vont même jusqu’à comparer nos enfants à des légumes OGM…

Par leur comportement et leurs propos, ces individus ont empêché tout débat lors des rencontres sur la bioéthique organisées partout en France. Ceci alors qu’un vrai débat, constructif et respectueux des différentes opinions est possible : la conférence organisée par l’Université et le CHU d’Angers le 20 juin l’a démontré, et nous remercions chaleureusement ses organisateurs.

Aujourd’hui, nous avons ici sur cette place un stand pour informer sur la PMA. Loin de la mise en scène ridicule et caricaturale réalisée par Alliance Vita sur la place du Ralliement il y a quelques jours, loin des clichés mainte fois répétés sur des tracts distribués dans la ville il y a une semaine, nous voulons informer et dialoguer avec toutes celles et tous ceux qui, d’accord ou pas avec nous, veulent sincèrement comprendre ce qu’est la PMA et les enjeux de son ouverture à toutes les femmes. Nous devrons aussi nous adresser à nouveau aux responsables politiques, aux élus, qui pour le moment s’abstiennent, pour la plupart, de répondre à nos questions.

Et le lien entre la PMA, l’homophobie et la transphobie ? Il suffit de surfer sur les sites réactionnaires, tel le Salon beige, pour comprendre les véritables motivations de nombreux opposants à l’ouverture de la PMA : la défense des enfants ? Non. La défense de la famille traditionnelle ? Pas vraiment. La première motivation, c’est le rejet des personnes homosexuelles et transgenres, parce qu’elles sont homosexuelles ou transgenres. L’exclusion de celui que l’on considère différent devient un marqueur de notre société, en France, en Europe et même au-delà : l’exclusion des migrants, l’exclusion des populations les plus pauvres, l’exclusion des personnes LGBT.

Les groupuscules d’extrême-droite prospèrent aujourd’hui à Angers. Il sont porteurs de haine, de violence, de rejet de ceux qui ne leur ressemblent pas. Il est de notre responsabilité de faire barrage à cette montée de l’extrémisme. Mais c’est aussi la responsabilité des gouvernants et des élus, qui nous semblent particulièrement absents quand il s’agit de dénoncer et d’agir face aux provocations de ces groupes.

C’est collectivement que nous obtiendrons l’ouverture de la PMA à toutes les femmes. C’est aussi collectivement que nous pourrons combattre et vaincre les porteurs de haine homophobe et transphobe. Avec toutes les associations LGBT, ce qui n’est pas hélas le cas à Angers. Avec aussi toutes les associations, collectifs, syndicats qui mènent le même combat.

Je vous adresse les remerciements et les salutations militantes de Quazar pour votre mobilisation d’aujourd’hui. »

 

Auteur de l’article : Quazar